La Révolution Tunisienne

La révolte bute inlassablement contre le mal, à partir duquel il ne lui reste qu’à prendre un nouvel élan.

L’homme peut maîtriser en lui tout ce qui doit l’être. Il doit réparer dans la création tout ce qui peut l’être.

Après quoi, les enfants mourront toujours injustement, même dans la société parfaite.

Dans son plus grand effort, l’homme ne peut que se proposer de diminuer arithmétiquement la douleur du monde.

Mais l’injustice et la souffrance demeureront et, si limitées soient-elles, elles ne cesseront pas d’être le scandale.

Le « pourquoi ? » de Dimitri Karamazov continuera de retentir;

l’art et la révolte ne mourront qu’avec le dernier homme.»

                                                                                                                  Albert Camus,(L'Homme révolté).

 

 

 

depuis le suicide de Med Bouazizi le 17 décembre 2010 ,à Sidi Bou-zid,

les émeutes se sont multupliées partout en Tunisie

dans les villes "   à Kasserine ,au Kef ,à Sousse à Sfax...." ou dans les villages

 Les manifestants ont affronté les agents de l'ordre mains nues

sans peur des bombes lacrimogènes ou des  balles .

Le peuple entier criait   "  travail ,liberté et et dignité "

Et ne cesse de répeter   "   BEN ALI... DEGAGE  'le nombre de victimes s'élève  de jour en jour

Mais rien n'a pu arreter la rebellion  jusqu'au jour J le 14 janvier 2011 "

Des millions de Tunisiens se sont rassemblés dans l'avenue Bourguiba

Exigeant le départ de Ben Ali et celui de  son gouvernement

 

Le 14 janvier 2011

 

 

 

 

 

 

Pières et Lacrimogène.jpg 14 jan 2011 protest-in-tunis-1.jpg manifestations-tunis-lacrymogenes-1.jpg
tunisie-tunis-14janvier2011-1-1.jpg la-revolution-de-jasmin-2-diaporama-1.jpg manifestations-a-tunis-le-14-janvier-2011-1.jpg Les Buts de la Révolution.jpg

 

 Accueil