Rose

 

 

 

 

Rose

 

Le coeur a des rivages

Qui l’accueillent

Quand la nostalgie le cueille

A celle qui l’a entièrement possédé

Et embrassé ses battements

puis entre ses cils

est devenue

horizon et refuge

 

Des  rivages dont les tresses

Sont les souvenrs

de saisons douces

De baisés et d’amour

Ses doigts satinés  de désir

Excitent l’aveu des  cellules

Et étalent entre les cotes

Un ciel , et au fond

une invocation

et une rose

 

 

 

Du recueil de poésies

   Bourgeons d’amour de Abrougui Abdessatar

  Traduit par Othman Ben Taleb

  Anthologie de la poésie tunisiennes tome1 p 17 

 


 

 

    Accueil

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. ewatchessale 16/01/2012

Thanks for your sharing. Hope you can publish more good article, come on! miu miu bags replica

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.