Histoire de Carthage

Les guerres Puniques

Début

 

 

 Port  Punique de  carthage .jpg


 C'était à Mégara, faubourg de Carthage,Selon la tradition, la ville de « Kart Hadasht »,

 Aurait été fondée vers 814 av Jc par Elissa,

Soeur du roi de Tyr, Pygmalion, accompagnée de notables tyriens et de Chypriotes.

 Aux VIIIè et VIIè  Av Jc , la cité se tourne vers la mer et se développe grâce au commerce

Vers 470 av jc, le marin carthaginois Hannon effectue un voyage d'exploration

Le long des côtes de l'Afrique Occidentale jusqu'au golfe de Guinée.

 Une seconde expédition mène les Carthaginois vers le nord,

Probablement jusqu'aux côtes d'Angleterre. Carthage étend ainsi

Son empire colonial et maritime sur tout l'ouest de la Méditerranée.

Didon

Elissa, sœur de Pygmalion, roi de Tyr, avait épousé son oncle Sicharbas.

 Le tyran Pygmalion fait assassiner Sicharbas. Se sentant menacée,

Elissa s'enfuit de Tyr avec plusieurs citoyens phéniciens, emmenant ses richesses.

 

Les guerres contre les grecs : 480-268 av J.C.

En -480, les marins phéniciens forment en grande partie la marine Perse.

Ils sont écrasés par les Grecs à Salamine.

De son côté, le Grec Gélon, tyran de Syracuse, bat les Carthaginois à Himère, en Sicile.

Les Magonides évacuent la Sicile, se replient en Afrique du Nord

Et mettent leur territoire en valeur.

Après la mort d'Alexandre le Grand, la cité punique s'allie avec la dynastie Lagide

Qui succède à Alexandre en Egypte, Phénicie et Palestine.

Carthage s'ouvre largement aux influences hellénistiques de Sicile,

D'Italie et d'Egypte. l'état punique domine économiquement la Méditerranée Occidentale

Et entretient d'excellentes relations avec le monde Oriental

Il était inévitable que Rome et Carthage en viennent à l'affrontement 

 

La 1ère guerre punique : 268-241 av J.C.

En 254 av jc les Carthaginois perdent Palerme,

Mais la victoire navale de Drepanum  sur les Romains en 249 av jc 

Leur permet de maintenir quelques garnisons en Sicile .

 Elles y mènent une rude guerre de commandos avec leur chef, Hamilcar Barca

 

Les mercenaires : 241-221 avant J.C.

La demi-défaite de Carthage lors de la première guerre punique

Sonne le glas du régime oligarchique au pouvoir.

Contre la classe dirigeante se dressent les paysans libyens asservis,

Les innombrables mercenaires non payés,

Les classes moyennes menacées dans leurs intérêts économiques

Et enfin les militaires  nationalistes , dont le chef, le général Hamilcar Barca (290-229)

Prend la tête. En 240 av jc , les Mercenaires, conduits par le Libyen Mathô

Se révoltent et assiègent Utique.

Il faudra 2 ans à Hamilcar Barca et Hannon le Grand pour les vaincre

Salammbo Roman de Flaubert

La 2ème guerre punique : 219-195 av J.C

 A Hasdrubal succède le fils de Hamilcar, Hannibal.

 Il adopte immédiatement une attitude intransigeante,

Veut diviser son ennemi et utiliser ses adversaires pour le mettre à genoux.

Il déclenche le conflit en prenant en -219 la ville de Sagonte, alliée de Rome.

Pensant s'allier les Celtes de Gaule, il marche contre Rome par la Provence.

Malgré la défection des Gaulois Cisalpins, il traverse les Alpes en -218

Véritable exploit (d'autant plus qu'il possède des éléphants),

S'allie aux Celtes du et écrase les légions romaines sur le Tessin,

 A la Trébie (-218) puis à Trasimène (217 av jc ).

Evitant Rome, il marche vers le sud de l'Italie

Où il compte sur les Apuliens et les Lucaniens.

Le 2 août -216, les légions des Consuls Varro et Paul Emile sont écrasées à Cannes,

Laissant sur le terrain 46 000 légionnaires à l'issue

D'une des plus grandes batailles de l'Antiquité.

La voie vers Rome est libre. Hannibal n'en profite pas

et s'installe dans le sud de la Péninsule.

 Hannibal

La 3ème guerre punique : 155-146 av J.C.

Le monde romain est agité par d'importants troubles,

Particulièrement en Grèce et à Carthage où des radicaux

Se soulèvent contre les Numides, alliés de Rome.

Celle-ci décide d'en finir. Les Romains chargent Massinissa de la tâche.

Le vieux chef Numide soumet les carthaginois...

Mais réclame des Romains la livraison de la ville.

 Sommés d'abandonner leur cité, les carthaginois se révoltent.

Massinissa est écarté,

Au printemps -146, ses légions réussissent à ouvrir une brèche

Dans les fortifications de la ville. Une terrible bataille de rue s'achève

Par l'incendie du temple d'Eshmoun. La ville est rasée,

Le sol, labouré et maudit est semé de sel, et les survivants réduits en esclavage

La destruction de Carthage par Rome met fin à une obsession séculaire :

La crainte de voir aux frontières de l'Italie une puissance maritime et militaire redoutable.

Dans un premier temps les Romains encouragent l'expansion

D'un royaume berbère Numide, celui de Massinissa et de ses fils

Qui s'étend sur le Constantinois Algérien, l'Ouest et le Sud de la future Tunisie

 


Accueil
 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×